6 ratios financiers essentiels et leur utilité

En matière d'investissement, il existe des ratios qui, lorsqu'ils sont bien compris, peuvent contribuer à faire de vous un investisseur plus avisé.
Partagez-le :

6 ratios financiers essentiels et leur utilité

Ratio. Ce terme évoque des problèmes de mathématiques complexes et frustrants à l'école supérieure. En matière d'investissement, cependant, ce n'est pas forcément le cas.


En fait, il existe des ratios qui, s'ils sont bien compris et appliqués, peuvent contribuer à faire de vous un investisseur plus avisé.

    1. Le ratio du fonds de roulement 

    L'évaluation de la santé d'une entreprise dans laquelle vous souhaitez investir passe par la mesure de sa liquidité. La liquidité fait référence à la facilité avec laquelle une entreprise peut transformer ses actifs en liquidités pour payer ses obligations à court terme. Le ratio du fonds de roulement peut être utile pour vous aider à mesurer la liquidité.


    Le fonds de roulement est la différence entre l'actif et le passif à court terme d'une entreprise. Il représente la capacité d'une entreprise à payer ses dettes à court terme avec ses actifs à court terme.


    Le ratio du fonds de roulement, tout comme le fonds de roulement, compare l'actif à court terme au passif à court terme et est une mesure utilisée pour évaluer la liquidité. Le ratio du fonds de roulement est calculé en divisant l'actif à court terme par le passif à court terme.


    Supposons que la société XYZ possède un actif à court terme de 8 millions d'euros et un passif à court terme de 4 millions d'euros. Le ratio du fonds de roulement est de 2 (8 millions €/4 millions €). C'est une indication d'une bonne liquidité à court terme.


    Toutefois, si deux entreprises similaires ont chacune un ratio de 2, mais que l'une d'entre elles a plus de liquidités parmi ses actifs à court terme, cette entreprise sera en mesure de rembourser ses dettes plus rapidement que l'autre.


    Un ratio de fonds de roulement de 1 peut signifier qu'une entreprise peut avoir des problèmes de liquidités et ne pas être en mesure de payer ses dettes à court terme. Toutefois, ces problèmes peuvent être temporaires et s'améliorer par la suite.


    Un ratio de fonds de roulement de 2 ou plus peut indiquer une liquidité saine et la capacité de payer les dettes à court terme. D'un autre côté, il peut aussi indiquer que l'entreprise a trop d'actifs à court terme (par exemple, des liquidités), dont une partie pourrait être mieux utilisée pour investir dans l'entreprise ou payer des dividendes aux actionnaires.

    2. Le ratio de liquidité

    Également appelé test d'acidité, le ratio rapide est une autre mesure de la liquidité. Il représente la capacité d'une entreprise à payer ses dettes à court terme avec des actifs qui peuvent être convertis en liquidités rapidement.


    Le calcul du ratio rapide est le suivant : actif à court terme moins les stocks moins les frais payés d'avance, divisé par le passif à court terme. La formule ne tient pas compte des stocks, car il faut parfois du temps pour les vendre et les convertir en liquidités.


    La société XYZ a 8 millions d'euros d'actifs à court terme, 2 millions d'euros de stocks et de charges payées d'avance, et 4 millions d'euros de passifs à court terme. Cela signifie que le ratio rapide est de 1,5 (8 millions d'euros - 2 millions d'euros/4 millions d'euros). Il indique que l'entreprise dispose de suffisamment d'argent pour payer ses factures et continuer à fonctionner.


    Un ratio rapide inférieur à 1 peut indiquer que les actifs liquides sont insuffisants pour payer les dettes à court terme. L'entreprise peut être amenée à lever des capitaux ou à prendre d'autres mesures. D'un autre côté, il peut s'agir d'une situation temporaire.

    3. Bénéfice par action (BPA)

    En achetant une action, vous participez aux bénéfices futurs (ou au risque de perte) de l'entreprise. Le bénéfice par action (BPA) est une mesure de la rentabilité d'une entreprise. Les investisseurs l'utilisent pour se faire une idée de la valeur de l'entreprise.


    Les analystes de la société calculent le BPA en divisant le bénéfice net par le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation au cours de l'année.


    Si une société a un bénéfice nul ou négatif (c'est-à-dire une perte), le bénéfice par action sera également nul ou négatif. Un BPA plus élevé indique une plus grande valeur.

    4. Ratio cours-bénéfice (C/B)

    Appelé C/B en abrégé, ce ratio est utilisé par les investisseurs pour déterminer le potentiel de croissance d'une action. Il reflète le montant qu'ils paieraient pour recevoir un euro de bénéfice. Il est souvent utilisé pour comparer la valeur potentielle d'une sélection d'actions.


    Pour calculer le ratio C/B, il faut diviser le cours actuel de l'action d'une société par le bénéfice par action.


    Si, par exemple, l'action d'une société a clôturé à 46,51 € et que le BPA des 12 derniers mois a été en moyenne de 4,90 €, le ratio C/B sera de 9,49 (46,51 €/4,90 €). Les investisseurs paieraient 9,49 € pour chaque euro de bénéfice annuel généré.


    Les investisseurs ont été prêts à payer plus de 20 fois le BPA pour certaines actions lorsqu'ils ont estimé qu'une croissance future des bénéfices leur permettrait d'obtenir un retour sur investissement adéquat.


    Si une société a des bénéfices nuls ou négatifs, le ratio C/B n'a plus de sens. Il apparaîtra comme étant S/O pour non applicable.

    5. Ratio Dettes/Fonds Propres 

    Que faire si votre cible d'investissement potentielle emprunte trop ? Cela peut augmenter les charges fixes, réduire les bénéfices disponibles pour les dividendes et constituer un risque pour les actionnaires.


    Le ratio d'endettement ( D/F ) mesure dans quelle proportion une société finance ses opérations à l'aide d'argent emprunté. Il peut indiquer si les capitaux propres peuvent couvrir toutes les dettes, si nécessaire.


    Les investisseurs l'utilisent souvent pour comparer l'effet de levier utilisé par différentes entreprises du même secteur. Cela peut les aider à déterminer laquelle pourrait être un investissement à moindre risque.


    Pour calculer le ratio d'endettement, il faut diviser le total des dettes par le total des capitaux propres. Disons que l'entreprise XYZ a des prêts d'une valeur de 3,1 millions d'euros et des capitaux propres de 13,3 millions d'euros. Cela donne un ratio modeste de 0,23, ce qui est acceptable dans la plupart des cas.


    Cependant, comme tous les autres ratios, il doit être analysé en fonction des normes du secteur et des exigences propres à l'entreprise.

    6. Retour sur investissement ( RSI )

    Le retour sur investissement ( RSI) mesure la rentabilité et l'efficacité avec laquelle une société utilise l'argent des actionnaires pour réaliser des bénéfices.


    Pour les actionnaires ordinaires, le RSI (qui est exprimé en pourcentage) est calculé en prenant le revenu net (revenu moins les dépenses et les impôts) calculé avant le paiement des dividendes des actions ordinaires et après le paiement des dividendes des actions privilégiées, et en divisant le résultat par le total des capitaux propres.


    Disons que le revenu net de la société XYZ est de 1,3 million d'euros. Ses capitaux propres sont de 8 millions d'euros. Le retour sur investissement est alors de 16,25 %. Plus le RSI est élevé, plus l'entreprise réussit à générer des bénéfices en utilisant ses capitaux propres.

    Qu'est-ce qu'un bon RSI ?

    Le retour sur investissement, ou RSI, est une mesure utilisée pour analyser le rendement des investissements. Il s'agit d'une mesure de l'efficacité avec laquelle une société utilise les capitaux propres pour générer des revenus.


    On peut considérer qu'un bon RSI est celui qui augmente régulièrement au fil du temps. Cela pourrait indiquer que l'entreprise utilise efficacement les fonds des actionnaires pour augmenter ses bénéfices. En retour, cela peut augmenter la valeur pour les actionnaires.

    Qu'est-ce que l'analyse fondamentale ?

    L'analyse fondamentale est l'analyse d'un titre pour découvrir sa valeur réelle (ou intrinsèque). Elle implique l'étude d'informations sur l'économie, le secteur et l'entreprise. L'analyse fondamentale peut être utile, car en comparant la valeur réelle d'un titre à sa valeur marchande, un investisseur peut déterminer si le titre a un prix équitable, s'il est surévalué ou sous-évalué.


    L'analyse fondamentale s'oppose à l'analyse technique, qui se concentre sur la détermination de l'action des prix et utilise différents outils, tels que les modèles de graphiques et les tendances des prix, pour y parvenir.

    Un ratio C/B plus élevé ou plus bas est-il préférable ?

    Cela dépend de ce que vous recherchez dans un investissement. Le ratio C/B mesure le rapport entre le cours d'une action et le bénéfice par action. Un ratio C/B faible peut indiquer qu'une action est sous-évaluée et qu'elle vaut peut-être la peine d'être achetée. Toutefois, il peut être faible parce que la société n'est pas financièrement saine.


    Un ratio C/B plus élevé peut indiquer qu'une action est chère, mais cela peut être dû au fait que la société se porte bien et pourrait continuer à le faire.


    Souvent, la meilleure façon d'utiliser le C/B est de le considérer comme un outil de comparaison de la valeur relative des actions qui vous intéressent. Vous pouvez également vouloir comparer le C/B d'une ou plusieurs actions à la moyenne du secteur.

    Conclusion

    Les ratios financiers peuvent vous aider à choisir les meilleures actions pour votre portefeuille et à accroître votre patrimoine. Des dizaines de ratios financiers sont utilisés dans l'analyse fondamentale. Nous avons présenté brièvement six des plus courants et des plus faciles à calculer.


    N'oubliez pas qu'une société ne peut pas être évaluée correctement à l'aide d'un seul ratio pris isolément. Veillez donc à utiliser une variété de ratios pour prendre des décisions d'investissement plus sûres.


    Partagez-le :

    Investir

    0 commentaires: