Comment augmenter les tarifs de freelance

Apprenez à négocier un tarif plus élevé pour les freelances avec vos clients existants, y compris un modèle pour aborder une augmentation de tarif.
Partagez-le :

Comment augmenter les tarifs des freelances

En tant que freelance, avoir des clients à long terme est un rêve. Ils fournissent un travail régulier, des chèques de salaire réguliers et des horaires simples. Mais que se passe-t-il lorsque vous vous rendez compte que vous les avez sous-facturés en fonction de vos compétences et de votre niveau d'expérience ?


Demander à vos clients existants un tarif plus élevé est un défi, mais pas impossible. Tant que vous abordez le sujet avec tact et que vous réfléchissez à la manière dont vous pouvez faire en sorte que cela soit bénéfique à la fois pour vous et pour le client, vous avez de bonnes chances d'obtenir ce que vous demandez.

Comment augmenter les taux de freelance auprès des clients

Augmenter votre taux horaire nécessite une approche stratégique. Après tout, vous ne voulez pas perdre de précieux clients parce que vous n'avez pas tenu compte de l'impact d'une augmentation de prix sur eux. 


Si l'augmentation de votre taux vous sera bénéfique en fin de compte, la façon dont vous présentez votre demande peut influencer l'acceptation ou le rejet de celle-ci par le client. Essayez ces stratégies pour améliorer vos chances de voir votre nouveau tarif de freelance approuvé. 

1. Tirez parti des services à valeur ajoutée

Les services à valeur ajoutée sont des services et des tâches qui n'ont pas nécessairement une valeur monétaire élevée, mais qui permettent de gagner du temps, de partager des connaissances ou de faciliter la vie du client. Selon votre secteur d'activité, il peut s'agir de :

  • Rédaction de guides et de documents d'aide pour les clients
  • Petits services supplémentaires à un coût faible ou nul (comme fournir gratuitement un rapport mensuel de base sur les performances)
  • Couverture des dépenses pour des coûts insignifiants comme les abonnements à des logiciels
  • Fournir des cycles supplémentaires de révision ou d'édition.

Proposer des ajouts de valeur est l'un des meilleurs moyens de convaincre les clients qu'une augmentation de tarif leur sera bénéfique d'une manière ou d'une autre. Elles doivent être simples et directes pour que vous ne passiez pas trop de temps à les remplir. 


Lorsque vous demandez une augmentation de tarif, l'ajout de quelques valeurs ajoutées peut adoucir votre demande, car elles adoucissent la situation pour les clients. Ils obtiendront quelque chose de plus en échange d'un tarif plus élevé, et le travail supplémentaire que vous devrez fournir sera minime. 

2. Créez des offres de services

Proposer des packs de services est un autre excellent moyen d'augmenter votre tarif pour les clients freelance existants tout en leur offrant quelque chose en retour. Les forfaits combinent des services communs qui se complètent et fonctionnent bien avec les clients qui ne paient que pour un service de base. 


Bien que les forfaits puissent varier considérablement selon les freelances et les secteurs d'activité, voici quelques exemples de combinaisons possibles : 

  • Les rédacteurs indépendants peuvent proposer des forfaits comprenant la rédaction d'un article, jusqu'à deux séries de révisions et le téléchargement du contenu dans un système en ligne.
  • Les forfaits de conception graphique freelance peuvent comprendre un logo, les couleurs de la marque, les polices de caractères et des suggestions de style.
  • Les forfaits pour les spécialistes indépendants du marketing des médias sociaux peuvent comprendre un calendrier mensuel de publication, y compris des graphiques de marque et des publications programmées sur un maximum de trois plateformes.

En regroupant certains de vos services, vous pouvez augmenter la valeur de votre travail, remplir votre agenda et trouver un équilibre entre demander un tarif plus élevé et augmenter l'étendue du travail. 


Les forfaits fonctionnent mieux avec des frais mensuels ou par projet plutôt qu'avec des taux horaires. De cette façon, vous contrôlez le montant de vos rentrées d'argent et vous pouvez augmenter le montant de votre rémunération sans spécifier un montant horaire. 


Au lieu de demander une augmentation du tarif de 25 à 30 € par heure, présentez le forfait dans son ensemble en estimant le temps qu'il faudra en moyenne et ce que vous voulez que votre nouveau tarif horaire soit. Par exemple, proposez des forfaits à partir de 500 € par mois qui combinent les services X, Y et Z. 

3. Modifiez votre structure de rémunération

Parfois, ce n'est pas le montant que vous facturez pour un service que vous devez changer, mais la structure de rémunération que vous utilisez. Si vous facturez un projet, vous constaterez peut-être que vous consacrez plus d'heures que prévu, ce qui signifie que vous n'êtes pas payé pour tout le travail fourni.


Par contre, si vous facturez à l'heure, vous constaterez peut-être que les tâches prennent moins de temps à accomplir à mesure que vos compétences augmentent, ce qui signifie que vous serez moins payé pour un travail de meilleure qualité. 


Modifier votre structure salariale est un bon moyen d'augmenter vos tarifs auprès de vos clients actuels pour vous assurer que vous n'êtes pas sous-payé. Passez en revue votre structure de rémunération et évaluez si une tarification à l'heure ou au projet est plus judicieuse pour votre petite affaire. Communiquez le changement aux clients existants au moment opportun, par exemple lors du renouvellement du contrat, et à tous les nouveaux clients que vous prenez en charge. 

4. Ajoutez une clause de révision des tarifs dans vos contrats

Ajouter une clause dans vos contrats de freelance pour revoir et renégocier votre tarif actuel de temps en temps est l'une des meilleures façons d'aborder les augmentations de prix régulières et anticipées avec les clients. 


En communiquant dès le départ sur les changements de tarifs potentiels à des intervalles précis, par exemple tous les 12 mois, les clients ne sont pas pris par surprise lorsque vous entamez une conversation sur un nouveau tarif. Cela vous donne également l'occasion de bénéficier d'augmentations prévisibles, ce qui n'est pas courant dans le monde du freelance. 


Veillez simplement à parler de cette clause aux clients avant la signature du contrat afin qu'ils sachent à quoi s'attendre. 

5. Prouvez votre valeur

Plus vous apportez de valeur ajoutée, plus vos clients actuels seront prêts à vous payer. Avant de commencer à négocier les tarifs avec un client actuel, assurez-vous que vous avez réussi à démontrer vos compétences et vos capacités. Si vous n'avez pas travaillé assez longtemps avec un client pour prouver votre expertise, il sera difficile de le convaincre que vous méritez un tarif plus élevé. 


Vos clients sont probablement des chefs d'entreprise comme vous, alors réfléchissez à la manière dont vous pouvez utiliser au mieux vos services pour atteindre leurs objectifs. Si vous montrez à vos clients ce que vous pouvez faire et prouvez que vous êtes un expert dans votre domaine, ils voudront vous garder, même si vous demandez une augmentation. 


Et ils seront plus disposés à vous donner plus d'argent, car vous avez déjà prouvé que vous êtes un collaborateur précieux et indispensable. 

6. Demandez un montant raisonnable

Lorsque vous négociez une augmentation de tarif, vous devez faire la part des choses entre l'obtention d'un tarif plus élevé et le maintien du contrat avec le client. Si vous demandez trop, vous risquez de voir le client rejeter votre proposition, ce qui vous obligera soit à tenir bon et à perdre potentiellement sa clientèle, soit à accepter un taux inférieur. 


Avant de demander un tarif plus élevé, faites des recherches sur le montant que vous devriez demander. Tenez compte de facteurs tels que le coût de la vie, les frais professionnels et les tarifs pratiqués par d'autres freelances ayant une expérience comparable dans votre domaine. La durée pendant laquelle vous avez travaillé avec un client au même tarif aura également une incidence sur votre demande. 


Déterminez un taux ou des honoraires de base que vous êtes prêt à accepter en fonction de vos besoins financiers et partez de là. 


Si vous avez commencé à un taux bas, évitez de demander une augmentation considérable, comme le doublement de votre taux horaire. Il est préférable de réserver les augmentations de tarif importantes aux nouveaux clients plutôt qu'à vos clients existants. 

7. Attendez le renouvellement de votre contrat

Si vous avez des clients de longue date, vous avez probablement un contrat avec une date de renouvellement ou d'expiration. C'est le moment idéal pour négocier votre tarif, car vous n'êtes plus lié aux termes de l'accord précédent.


Un autre avantage de faire coïncider votre demande avec un nouveau contrat est que vous aurez eu largement le temps de démontrer votre valeur au client et d'établir une relation solide. Un client qui apprécie ce que vous lui apportez est plus susceptible de vouloir vous garder. Cela vous place dans une bonne position pour négocier et améliore vos chances de vous rapprocher de ce que vous demandez. 

8. Prévoyez une période de préavis

Contrairement à un employé à temps plein, ne vous attendez pas à ce que votre augmentation prenne effet immédiatement. En tant que freelance, vous devez donner un préavis raisonnable à vos clients afin de leur donner le temps de se préparer à une augmentation de tarif et de faire des ajustements de leur côté. 


Par exemple, une augmentation de tarif peut devoir être approuvée par plus d'une personne au sein de l'entreprise et pourrait affecter leur budget. Les changements doivent également être communiqués à leur service comptable et effectués par celui-ci. 


La période de préavis standard pour les augmentations de tarifs de freelance est de trois mois. 


Cela laisse amplement le temps aux clients de poser des questions, d'obtenir l'approbation et d'effectuer les mises à jour nécessaires de leur côté. Et s'il refuse le changement de tarif, cela vous donne une chance de trouver un nouveau client pour le remplacer. 

9. Ayez un plan de secours

Ne faites pas l'erreur de ne prévoir qu'une réponse initiale positive de la part d'un client après avoir demandé une augmentation de tarif. Souvent, les clients voudront négocier et certains pourront même refuser le taux plus élevé. 


Prévoyez l'un ou l'autre résultat : 

  • Déterminer au préalable une marge acceptable
  • Décider si vous êtes prêt à laisser partir le client.
  • Choisir de réduire ou non vos services au tarif actuel.
  • Trouver un autre freelance pour prendre le client à votre place.

Par exemple, disons que vous travaillez avec un client depuis trois ans maintenant et que vous avez toujours travaillé au même tarif de 25 € par heure. Vous gagnez maintenant 40 € par heure avec de nouveaux clients pour le même travail, il est donc temps de discuter d'une augmentation de tarif. 


Avant d'entrer en contact avec le client, décidez du montant que vous êtes prêt à accepter et si vous voulez continuer à travailler pour le client existant s'il refuse votre nouveau tarif ou s'il essaie de faire une contre-offre. Cela peut signifier que vous confiez le travail à un freelance moins cher et moins expérimenté, ou que vous proposez de faire moins de travail mais pour le même budget. 


Quoi qu'il en soit, vous devez être prêt à faire face à différentes situations afin de ne pas vous retrouver dans l'embarras si la conversation ne se déroule pas comme prévu. 

Comment demander une augmentation de tarif pour les freelances ?

Lorsque vous demandez une augmentation de tarif, il est préférable de communiquer votre demande par écrit. Rédigez un courriel détaillant les informations importantes concernant votre augmentation de tarif, telles que : 

  • De combien votre taux augmente-t-il ?
  • Quand elle entrera en vigueur
  • Pourquoi vous augmentez votre taux

Gardez un ton poli et professionnel et faites savoir à votre client qu'il peut vous appeler ou prendre rendez-vous pour revoir les détails ou poser des questions si nécessaire. N'oubliez pas non plus de lui faire savoir que vous appréciez son activité. 


Voici un modèle d'e-mail que vous pouvez personnaliser : 

Modèle d'e-mail pour demander une augmentation en Freelance :

Bonjour [nom du client]


Depuis que nous avons commencé à travailler ensemble, je m'efforce d'élargir mes compétences et de développer mon activité. À compter du [date d'entrée en vigueur de l'augmentation de tarif], j'augmenterai mon tarif de freelance de [tarif actuel] à [nouveau tarif] afin de mieux refléter mon expérience professionnelle et de contribuer au développement de mon activité.


D'ici là, je continuerai à facturer mon tarif actuel de [tarif actuel].


J'ai apprécié de vous aider à développer votre activité en [services que vous fournissez]. C'est un plaisir de travailler avec vous et votre équipe depuis [durée] et je suis impatient de voir ce que nous pouvons accomplir ensemble à l'avenir.


Si vous avez des questions ou si vous souhaitez organiser une réunion, n'hésitez pas à me contacter.


Merci pour votre confiance ! 


[votre signature électronique]


Conclusion

À un moment ou à un autre de votre carrière de freelance, vous devrez demander une augmentation de tarif. Votre succès dépendra de la façon dont vous communiquerez votre demande, de son caractère raisonnable et de la valeur de vos services pour l'entreprise du client. 


Renseignez-vous sur les tarifs à l'avance, défendez votre position pendant les négociations et préparez un plan de secours au cas où les choses ne se passeraient pas comme prévu. Utilisez ce que vous avez appris et appliquez-le à de nouveaux clients en leur facturant d'emblée un tarif plus élevé afin de maximiser votre potentiel de gain et de vous construire une carrière lucrative en tant que freelance.


Partagez-le :

Entrepreneur

0 commentaires: