Comment investir à 60 ans (et au-delà) pour une retraite riche

Apprenez les éléments essentiels à considérer lors de l'examen de vos investissements pour préparer votre transition vers la vie après le travail.
Partagez-le :

Comment investir à 60 ans (et au-delà) pour une retraite riche

Vous vous sentez financièrement prêt à prendre votre retraite ?


Vous êtes sur la dernière ligne droite, avec la retraite en vue. Mais si cela vous rend plus anxieux qu'euphorique, vous avez encore beaucoup de contrôle sur la façon dont vous vous préparez et dont vous faites la transition vers la vie après le travail à temps plein. 

Comment investir à 60 ans (et au-delà) ?

À 60 ans, vous avez déjà franchi de nombreuses étapes financières dans votre vie d'adulte. Mais si tout le monde ne partage pas les mêmes objectifs financiers dans la trentaine et la quarantaine, tout le monde doit planifier sa retraite. 

Courtier d'investissement : Dofinpro vous recommande Bux Zero pour investir en bourse.

Lorsque vous passez en revue vos finances personnelles et vos investissements, tenez-vous en aux principes fondamentaux suivants.

1. Passez en revue votre plan de retraite

Commencez par répondre à une question simple : Quand voulez-vous prendre votre retraite ?


Idéalement, vous souhaitez épargner un pécule correspondant à environ 25 fois vos frais de subsistance annuels, si vous suivez la règle des 4 %. Selon cette règle, si vous retirez 4 % de votre pécule la première année de votre retraite et que vous n'augmentez ce montant que du taux d'inflation chaque année par la suite, votre pécule devrait durer au moins 30 ans. 


Bien que la règle des 4 % ne soit pas gravée dans la pierre comme un commandement, elle constitue une règle empirique utile pour l'investisseur moyen. 


Avec un pécule cible en tête, vous avez une idée du chemin qu'il vous reste à parcourir - et de ce qu'il faudra faire pour combler l'écart. Si nécessaire, commencez dès maintenant à réduire vos frais de subsistance pour augmenter votre taux d'épargne et investissez une plus grande partie de chaque salaire. 


Travailler plus longtemps ne signifie pas nécessairement rester dans votre emploi actuel, qui est très stressant. Envisagez de passer à un emploi d'après-carrière, qu'il s'agisse d'un travail flexible que vous effectuez à vos propres conditions, d'un emploi gratifiant qui rend le monde meilleur ou simplement d'un travail amusant et décontracté que vous appréciez.


Vous pouvez travailler à temps plein ou à temps partiel, pour une organisation caritative à but non lucratif ou une entreprise à but lucratif. 


Commencez à sortir des sentiers battus et à chercher d'autres façons de gagner de l'argent qui conviennent mieux à votre style de vie idéal.

2. N'arrêtez pas d'investir

Ce n'est pas parce que vous êtes à des années plutôt qu'à des décennies de la retraite que vous devez cesser d'investir. Vous voulez toujours faire travailler chaque euro pour qu'il produise des intérêts composés. 


Sinon, votre épargne perdra de l'argent à cause de l'inflation chaque année - ce qui n'est pas exactement la direction que vous essayez de prendre. 


Il est vrai que vous n'avez pas la même tolérance au risque que vos enfants. Vous ne devriez pas nécessairement rechercher des rendements énormes sur des start-ups technologiques risquées et des fonds de capital-risque. Au lieu de cela, vous devez commencer à penser à construire des flux de revenus passifs fiables.

3. Privilégiez les investissements à faible risque

Les investissements à faible risque ne sont pas nécessairement synonymes de faibles rendements. Mais vous devez commencer à penser de manière plus défensive à vos fonds de retraite. 


Considérez ces options pour explorer les investissements à faible risque et plus orientés vers le revenu.

Actions à dividendes élevés

À l'approche de la retraite ou au début de celle-ci, vous voulez toujours avoir beaucoup d'actions dans votre portefeuille de placements. Mais pas nécessairement les mêmes que celles que vous aviez à 30 ans. 


Commencez à vous concentrer sur les sociétés de premier ordre bien établies et disposant d'un flux de trésorerie sain. Heureusement, ce sont précisément les types de sociétés qui versent des dividendes élevés.


Ne vous souciez pas de choisir des sociétés individuelles. Au lieu de cela, concentrez-vous sur l'achat de fonds communs de placement ou de fonds négociés en bourse (FNB) qui détiennent de grandes sociétés stables avec des rendements en dividendes élevés.


Dans de nombreux cas, vous pouvez obtenir un rendement en dividendes de 4 %, sans avoir à vendre une seule action chaque année pour obtenir ce taux de retrait cible de 4 %. 

Obligations et obligations vertes

Avec l'inflation post-pandémique qui fait rage, tout investisseur souhaite protéger son portefeuille contre l'inflation sans ajouter de risque de récession. Heureusement, vous avez deux options incroyablement sûres pour le faire.


La première est celle des titres du Trésor protégés contre l'inflation ou obligation vertes. Ces obligations du Trésor spécialisées voient leur valeur nominale ajustée chaque année en fonction du taux d'inflation.


Vous pouvez également investir dans des obligations, qui fonctionnent de la même manière mais sont assorties de certaines restrictions.

Obligations municipales et obligations d'entreprise

Les obligations municipales et les obligations d'entreprise ont fait couler beaucoup d'encre en tant que placements de retraite classiques. Je ne m'étendrai donc pas sur le sujet, mais vous pouvez obtenir des rendements réguliers avec un risque modeste sur ces investissements de la vieille école. 

Remboursement des dettes

Le remboursement anticipé d'une dette est l'investissement le plus sûr que vous puissiez faire. Vous obtenez un rendement "garanti" égal au taux d'intérêt que vous auriez autrement payé. 


Si vous avez encore des dettes non garanties, comme des soldes de cartes de crédit ou des prêts personnels, donnez la priorité à leur remboursement immédiat.


Vous pouvez également envisager de rembourser plus tôt votre prêt automobile ou votre prêt hypothécaire afin de réduire vos frais de subsistance, maintenant et à la retraite. 


N'oubliez pas que plus vos frais de subsistance à la retraite seront bas, plus le pécule dont vous aurez besoin pour les couvrir sera faible.

Annuités

Vous pouvez également vous acheter une pension si vous le souhaitez, sous la forme d'annuités.


Ce sont généralement de mauvais investissements du point de vue du rendement, mais ils permettent à certains retraités de dormir la nuit. Avant de dépenser de l'argent dans des rentes, parlez-en avec au moins un conseiller financier.


Il est peut-être préférable d'investir dans une combinaison de FNB à dividendes élevés, d'obligations et de biens immobiliers.

Est-il trop tard pour commencer à investir à la soixantaine ?

Bien que vous deviez absolument vous considérer comme étant sur le plan du rattrapage, "mieux vaut tard que jamais" s'applique ici. 


Si vous n'avez rien épargné pour la retraite, vous devez doubler vos investissements, et ce dès maintenant. Vous devez probablement réduire vos frais de subsistance au strict minimum pour survivre, puis les réduire encore davantage. Et chaque centime épargné doit être consacré aux investissements. 


Vous n'avez pas non plus le luxe d'investir à faible risque et à faible rendement. Pour rattraper le retard, envisagez d'investir plus agressivement plutôt que moins, afin de maximiser vos chances d'atteindre votre pécule cible à temps. 

Quelle est la meilleure stratégie de placement pour les personnes de 60 ans et plus ?

Il n'existe pas de conseil de placement unique pour tout le monde. Mais en règle générale, vous souhaitez investir autant que possible dans vos comptes de retraite fiscalement avantageux, en achetant des placements relativement peu risqués. 


La répartition de vos actifs doit délaisser les actions de croissance, telles que les sociétés technologiques et les actions de petite capitalisation, au profit de sociétés plus grandes et mieux établies versant des dividendes élevés. Les obligations devraient représenter un pourcentage plus élevé de votre portefeuille que dans vos jeunes années. 


Prenez rendez-vous avec un conseiller en placement pour définir la répartition idéale de votre portefeuille.

Dois-je payer quelqu'un pour gérer mon portefeuille ?

Il est utile de bénéficier des conseils d'un expert à l'approche de la retraite. Mais cela ne signifie pas que vous devez payer quelqu'un un pourcentage de votre portefeuille chaque année pour gérer vos actifs. 


Envisagez de payer un conseiller en placements à l'heure pour ses services. Vous n'aurez probablement besoin que de quelques heures de son temps pour obtenir son avis sur la part de votre argent à placer dans tel ou tel investissement. 


D'autres conseillers facturent des frais minimes. Par exemple, vous pouvez faire appel à un conseiller financier comme Mon Petit Placement pour gérer automatiquement vos placements.

Combien d'argent devriez-vous avoir épargné à la soixantaine ?

En règle générale, de nombreux planificateurs financiers recommandent d'avoir huit fois votre salaire annuel en épargne-retraite à l'âge de 60 ans. 


Mais cela ne tient pas compte de la différence entre votre revenu et vos frais de subsistance. Certaines personnes dépensent beaucoup moins que ce qu'elles gagnent, de sorte que leur salaire est une mauvaise approximation du montant dont elles auront besoin à la retraite. 


La règle des 4 % est meilleure : pour prendre votre retraite, mettez de côté 25 fois vos dépenses annuelles prévues à la retraite. N'oubliez pas que vous pouvez réduire considérablement votre coût de la vie en déménageant - vous pouvez vivre n'importe où dans le monde après avoir abandonné votre travail. 

De combien de sources de revenu avez-vous besoin à la retraite ?

Plus votre revenu de retraite est diversifié, mieux c'est. La diversification vous protège contre les effondrements d'un secteur du marché ou de l'économie. 


Cela peut inclure un large éventail de FNB à haut rendement, un large mélange de différents types d'obligations, un mélange d'investissements immobiliers, et éventuellement une rente.


Vous pouvez également laisser un peu d'argent dans des actions de croissance et prévoir d'en vendre une petite partie chaque année - ou du moins les années où le marché boursier est en hausse.


N'ignorez pas non plus la possibilité de continuer à travailler après avoir pris votre retraite. Trouvez quelque chose d'amusant pour occuper votre temps à la retraite et qui génère également un certain revenu.


Toutes ces sources de revenus se combinent pour créer un flux de trésorerie mensuel qui ne dépend pas trop des performances d'un seul type d'investissement. 

Conclusion

Vos années d'or devraient être agréables, pas stressantes. Si vous vous inquiétez de la répartition idéale des actifs ou d'un repli du marché, prenez rendez-vous avec un conseiller financier pour discuter de vos besoins et de votre avenir financier. 


Renseignez-vous sur les meilleurs placements à faible risque à l'approche de la retraite pour vous mettre à l'aise. Visez une combinaison large et diversifiée de sources de revenus pour que le robinet continue de couler même lorsque la chute du marché s'essouffle. 


Surtout, continuez à investir autant que vous le pouvez pendant que vous travaillez encore. Plus vous aurez d'argent lorsque vous raccrocherez votre chapeau, plus vous aurez d'options pour vivre votre style de vie idéal à la retraite.


Partagez-le :

Investir

0 commentaires: