10 façons pour réduire l'anxiété financière lorsque l'argent nous stresse

Vous êtes facilement stressé par l'argent ? Malgré ce que vous pouvez penser, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour atténuer vos craintes
Partagez-le :
10 façons de réduire l'anxiété financière lorsque l'argent nous stresse

Nous sommes tous passés par là : Vous vous réveillez au milieu de la nuit, et pendant que vous essayez de vous rendormir, votre esprit se tourne vers le sujet de l'argent. Avant que vous ne le sachiez, vous êtes en pleine panique à 2 heures du matin.


Ce qui n'est au départ qu'une pensée passagère, celle de ne pas oublier de payer les factures, peut soudainement vous amener à vous inquiéter de la façon dont vous allez payer ces factures si vous perdez votre emploi, de la façon dont vous allez vous sortir de vos dettes ou de la façon dont vous allez boucler votre budget pour le mois.

La bonne nouvelle est que vous avez le pouvoir de vous mettre au contrôle de vos pensées et actions financières. En prenant du recul par rapport à vos pires craintes et en vous assurant que vous contrôlez votre argent - et non l'inverse - il est possible d'écarter ces pensées négatives et de réellement dormir la nuit.

Comment gérer son anxiété et son stress financiers ?

Tout le monde ressent de l'anxiété de temps en temps. C'est la réaction naturelle de votre cerveau à des situations qu'il perçoit comme dangereuses. Malheureusement, une anxiété durable qui perturbe votre sommeil et votre santé mentale devient problématique et malsaine à la longue.


Si vous êtes anxieux trop souvent ou trop longtemps, votre cerveau et votre corps en pâtissent. Un professionnel de la santé mentale peut vous aider à trouver des méthodes d'adaptation pour diminuer votre anxiété et trouver un équilibre dans votre vie quotidienne.


Si votre anxiété provient d'un stress financier, il existe toutefois des mesures que vous pouvez prendre dès aujourd'hui pour reprendre le contrôle et mettre fin aux schémas de pensée anxieux.

1. Se concentrer sur les points positifs

Il y a beaucoup d'avantages à se concentrer sur les aspects positifs de vos finances plutôt que sur les aspects négatifs. Bien sûr, penser positivement ne va pas, comme par magie, payer vos factures ou étirer votre budget, mais cela peut vous aider à calmer vos craintes. Elle peut également vous aider à reconnaître et à apprécier vos forces financières, ce qui pourrait vous permettre de trouver des solutions à certains de vos problèmes.


Prenez une feuille de papier et commencez à énumérer les aspects positifs de vos compétences en matière de gestion financière. Vous avez peut-être un bon travail, vous mettez régulièrement de l'argent de côté, et vous disposez d'un bon fonds d'urgence.


Même lorsque les choses sont tendues ou que l'argent vous cause de l'anxiété, prendre une seconde pour se concentrer sur ce que vous faites de bien peut vous aider à rester calme et à vous vider la tête.

2. Réorganisez votre budget

Lorsque je me sens vraiment stressée par mes finances, c'est souvent parce que mon budget personnel est déréglé. Il est essentiel de faire régulièrement le point sur son budget, car la vie, et toutes ses dépenses, sont rarement constantes. Si vous vous sentez anxieux à propos de l'argent, faire le point et voir comment vos finances se présentent sur le papier vous aide à identifier les zones à problèmes ou à calmer vos craintes.


Cochez ces points sur votre liste de choses à faire lorsque votre budget commence à vous causer du stress :

  • Révisez : Passez en revue vos factures et vos dépenses et vérifiez que vos chiffres sont exacts en vous assurant que vos reçus et vos factures correspondent à votre budget. Les dépenses fluctuent souvent d'un mois à l'autre en raison de réparations de voiture, d'urgences médicales, de voyages et d'autres événements imprévisibles. C'est peut-être le moment idéal pour allouer un certain montant à un fonds d'urgence pour avoir un peu plus de tranquillité d'esprit.
  • Augmentez vos revenus : Vérifiez que vous êtes dans le positif chaque mois, car s'endetter est généralement l'une des plus grandes causes de stress. Si vous vous retrouvez dans le négatif plus souvent qu'à votre tour, il est temps de repenser votre stratégie financière. Essayez de prendre un deuxième emploi ou de vous lancer dans une activité parallèle pour gagner plus d'argent. Vous pouvez aussi trouver des moyens pour augmenter vos revenus mensuels en vendant des choses dont vous n'avez pas besoin, en faisant des petits boulots comme du baby-sitting, de la promenade de chiens, de l'aménagement extérieur, ou en utilisant un site comme Fiverr pour chercher du travail en freelance ou proposer vos services.
  • Réduisez les dépenses : Dépasser votre budget vous causera certainement du stress, à vous et à votre compte bancaire. Lorsque vous faites le point sur votre budget, cherchez les domaines dans lesquels vous pouvez réduire vos dépenses. Appelez vos fournisseurs de services pour discuter des possibilités de réduire votre facture de téléphone ou votre forfait TV. Cherchez des moyens de vous débarrasser des petites dépenses quotidiennes, par exemple en préparant votre café quotidien à la maison au lieu de l'acheter tous les jours. La réduction de vos dépenses permet de rétablir l'équilibre de votre budget et vous donne le contrôle de vos dépenses.
  • Remboursez : Créez un plan de remboursement de vos dettes et respectez-le afin d'avoir une idée de la date à laquelle les soldes de vos cartes de crédit, vos prêts étudiants ou vos paiements de voiture seront remboursés - cette seule information peut vous aider à pousser un grand soupir de soulagement. Si les dettes de cartes de crédit ou de prêts étudiants vous rendent anxieux et que vous avez déjà un plan de remboursement des dettes, relisez-le et voyez si vous pouvez augmenter vos paiements et accélérer votre progression.

3. Bannissez la honte financière

Une mauvaise gestion financière passée peut vous amener à avoir honte ou à vous sentir gêné par votre situation financière.


Qu'il s'agisse d'un manque d'argent, d'une mauvaise budgétisation ou simplement de l'ignorance des bonnes pratiques financières, le fait de se sentir mal à propos de son argent se transforme souvent en anxiété et en inquiétude quant à l'impact de ses erreurs passées sur ses projets futurs. Malheureusement, cette honte peut perpétuer un cycle d'anxiété et de mauvaise gestion future.

Lorsque vous vous sentez embarrassé par l'argent, rappelez-vous que prendre le temps de vous informer et d'organiser vos finances - même si les chiffres vous font frémir - vous met sur une voie plus saine pour l'avenir et contribue à réduire la honte financière.


Il n'y a pas de honte à vouloir mieux gérer son argent, alors ne vous sentez pas mal à l'aise si vous devez aborder le sujet avec votre partenaire, consulter un conseiller ou demander de l'aide. En agissant ainsi, vous prouvez que vous êtes capable de prendre le contrôle de vos finances et que vos habitudes passées ne déterminent pas votre avenir.

4. Consultez un planificateur ou un conseiller financier

Ne commettez pas l'erreur de penser que les conseillers financiers sont réservés aux riches : Prendre rendez-vous avec un conseiller financier permet d'apaiser vos craintes et de vous assurer que vous êtes sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs financiers.


Que vous souhaitiez épargner davantage en vue de la retraite, que vous espériez commencer à investir ou que vous ayez simplement besoin d'aide pour définir vos aspirations, un conseiller peut vous être d'un grand secours.


De nombreux conseillers financiers proposent un premier rendez-vous sans obligation et sans pression, afin de faire connaissance et d'examiner les bases de vos finances. Le processus ressemble beaucoup à la consultation d'un thérapeute, mais pour votre argent. Apportez simplement une liste d'objectifs et de questions lors du premier rendez-vous. Si vous vous sentez à l'aise, faites-en une relation à long terme.

5. Contribuer à un fonds d'urgence

L'idée que les plans de finances personnelles les mieux conçus puissent dérailler en raison d'événements inconnus tels que la perte d'un emploi, une maladie, un décès ou une catastrophe naturelle peut être paralysante.


Si la peur de l'inconnu vous fait douter de vos plans financiers, c'est le moment d'évaluer votre fonds d'urgence - un pécule qui reste intact, sauf en cas d'urgence.

La crainte de ne pas pouvoir payer une urgence ajoute encore plus d'anxiété à la peur d'une maladie, d'un accident, d'une perte d'emploi ou d'une réparation de voiture.


Si vous n'avez pas encore créé un fonds d'urgence, commencez par épargner seulement 1 000 € sur un compte à haut rendement. Puis, au fur et à mesure que vous contribuez, augmentez votre épargne pour atteindre au moins six mois de dépenses courantes.

Le fait de savoir que vous avez mis de l'argent de côté pour les urgences peut vous aider à vous reposer beaucoup plus facilement la nuit.

6. Arrêtez de vous comparer - surtout en ligne

Les médias sociaux sont saturés de photos de voyages, de voitures et d'autres indicateurs clairs de richesse. Quelle que soit la précision de votre perception de la richesse de vos amis ou des personnes influentes sur les médias sociaux, le fait de vous comparer et de comparer vos finances à celles des autres augmente votre niveau de stress général. En essayant de vous mesurer à eux, vous avez souvent l'impression de ne pas être à la hauteur ou que vos efforts pour économiser de l'argent ne sont pas suffisants.


La prochaine fois que vous vous surprendrez à tomber dans le piège de la comparaison, souvenez-vous :

  • Vous n'avez pas une vue d'ensemble. Vous ne savez pas ce qu'il y a dans son compte bancaire. Même si un ami semble avoir beaucoup de succès, cela pourrait être dû à une dette de carte de crédit ou à l'utilisation d'un compte d'épargne pour les urgences.
  • Vous ne voyez pas l'effort. Les médias sociaux ne mettent pas toujours en évidence le travail acharné et les sacrifices qui accompagnent la réussite financière apparente.
  • Votre vie financière est personnelle et privée. Les parcours de vos amis ne sont pas les vôtres - vos expériences sont uniques. N'oubliez pas que vous avez des objectifs financiers personnels basés sur votre style de vie, votre famille et vos expériences passées.
  • Les médias sociaux sont une bande dessinée. La plupart des gens affichent la meilleure version de leur vie sur les médias sociaux, de sorte que la perception peut être faussée. Considérez que les photos de voyages, de voitures, de maisons et d'autres gros achats font partie d'une bande dessinée sans les problèmes financiers que la plupart des gens connaissent.
  • La confidentialité financière est saine. Prenez la résolution de garder certains facteurs de votre vie privée, afin de ne pas ressentir le besoin de promouvoir un sentiment de richesse auprès de vos amis. Même s'il n'y a pas de mal à partager des photos de vos dernières vacances, se vanter en ligne est malsain et peut vous amener à dépenser davantage pour maintenir la façade.
  • La seule personne que vous pouvez changer est vous-même. Au lieu d'évaluer votre réussite en fonction de celle des autres, créez un instrument de mesure pour contrôler et suivre votre propre santé financière, comme un compte d'épargne et un budget mensuel précis.

Si tout échoue et que vous ne pouvez pas vous empêcher de vous sentir stressé et déprimé parce que votre ami vient de partir à Hawaï, il est peut-être temps de mettre vos comptes de médias sociaux en attente jusqu'à ce que vous puissiez contrôler vos sentiments.

7. Envisager le pire

Il peut sembler contre-intuitif que l'une des meilleures techniques d'adaptation à l'anxiété financière consiste à envisager le pire. Après tout, la peur du "pire" est probablement l'élément déclencheur d'une grande partie de votre stress financier. Quoi qu'il en soit, prenez quelques minutes pour réfléchir à ce qui se passerait si votre pire cauchemar financier se réalisait.


Après avoir pris conscience de vos peurs et les avoir reconnues, mettez en place un plan d'urgence pour diminuer le pouvoir qu'elles exercent sur vous. La vérité est que les mauvaises choses arrivent parfois, mais en les prévoyant et en sachant comment vous réagiriez, vous pouvez vous retrouver fermement en contrôle de presque toutes les situations.

8. Formez-vous 

Nous avons tendance à craindre ce que nous ne comprenons pas. Si la peur de l'inconnu vous stresse au sujet de l'argent, transformez ces inconnus en "connaissances".


Par exemple, si vous voulez épargner pour la retraite mais ne savez pas par où commencer, vous êtes peut-être inquiet pour l'avenir. Ou si vous pensez avoir besoin d'une assurance vie, mais ne comprenez pas la différence entre les différents types d'assurance, vous vous sentez probablement très confus.


L'angoisse de l'argent vient du fait que vous vous sentez mal informé et désorienté lorsque vous essayez de faire des choix concernant votre avenir financier.


Dans le cas des finances, l'ignorance n'est certainement pas le bonheur. Calmez vos craintes en vous informant et en effectuant les tâches suivantes :

  • Faites des recherches en ligne sur les options d'épargne-retraite.
  • Suivez un cours sur la gestion financière et la budgétisation.
  • Inscrivez-vous à un cours universitaire de comptabilité.
  • Suivez un cours en ligne ouvert et massif (MOOC) pour les investisseurs débutants.
  • Parlez de vos options à un conseiller financier.
  • Demandez conseil à une personne qui comprend votre problème financier particulier.

En prenant les choses en main et en vous informant, l'argent cesse d'être une énigme stressante et devient quelque chose que vous pouvez comprendre et contrôler.

9. Parlez à votre partenaire

Si vous gérez votre argent avec quelqu'un d'autre, comme un partenaire ou un conjoint, le fait d'assumer vous-même une trop grande part du fardeau - ou de ne pas en assumer suffisamment - peut causer un stress certain. Une répartition claire des responsabilités financières réduit l'anxiété quant à la destination de votre argent lorsque quelqu'un d'autre est impliqué.


Fixez un moment pour parler à votre partenaire de vos soucis d'argent. Lorsque vous examinez les chiffres ensemble, plusieurs choses peuvent se produire.

Premièrement, vos craintes peuvent s'apaiser lorsque vous réalisez que vous n'êtes pas seul dans vos luttes et vos aspirations.

Deuxièmement, vous pouvez demander à votre partenaire d'assumer une partie de la responsabilité financière afin de ne pas avoir à établir votre budget et à payer vos dépenses mensuelles tout seul.


Enfin, vous pouvez élaborer un nouveau plan de dépenses et d'économies sur lequel vous vous entendrez, ce qui vous permettra à tous deux d'être en paix avec votre situation financière.

10. Maintenir une certaine préoccupation

Bien que le fait de se préoccuper constamment de l'argent nuise à votre bien-être, le fait de conserver une certaine inquiétude à l'égard de vos finances peut en fait vous empêcher de prendre de mauvaises décisions en matière de dépenses et d'épargne.


Dans certains cas, une légère anxiété financière est utile. Par exemple, le fait d'être préoccupé par l'avenir pourrait vous inciter à commencer à épargner plus sérieusement. Ou encore, une prudence accrue quant au respect de votre budget peut vous empêcher de dépenser trop chaque mois.


L'anxiété peut également être utile en matière d'investissements. Si votre instinct vous dit qu'une opportunité est risquée, vous pouvez demander à votre conseiller financier de placer votre argent dans une opportunité moins risquée. Si votre conjoint vous pousse à changer d'emploi et de lieu de travail et que l'idée vous met mal à l'aise, une discussion peut s'avérer nécessaire pour éviter de prendre une décision irréfléchie.


Peut-être qu'un meilleur mot pour "peur" est en fait "respect". Bien que l'anxiété face à l'avenir soit une façon passive de gérer les finances, respecter activement l'argent et le traiter avec soin peut vous aider à planifier l'avenir - et à contrôler votre argent.

Conclusion

Le résultat final est le suivant : Rester éveillé la nuit et s'inquiéter pour l'argent ne fera pas apparaître par magie de l'argent sur un compte bancaire épuisé et ne vous aidera pas à décider comment épargner pour votre retraite. Apprendre à calmer vos craintes et à avoir confiance en vos choix financiers est plutôt une question d'éducation, d'action et de respect.


En trouvant des moyens proactifs de maîtriser vos finances, vous constaterez peut-être que le sentiment d'anxiété qui vous envahit lorsque vous vérifiez votre solde bancaire se dissipe au profit du contrôle et de la confiance.

Partagez-le :

Amelioration-de-Habitat

Enfants-et-parents

Poster un Commentaire:

0 commentaires: